December 22, 2006

the jury comments

Comment by EPPJP site:
Le projet énonce un propos poétique, imprégné d’imaginaire cybernétique, sur la justice, la ville et le patrimoine. L’architecture doit, selon l’auteur, signifier, par la visibilité en hauteur, la nature du pouvoir judiciaire et le sens de l’incarcération. Un concept de répartition est imaginé entre privé et public dans la ville par la mobilité du bâti privé « soft » autour du « hard » stable des fonctions publiques. La halle, qui n’a plus de valeur mémorielle à l’ère d’Internet, serait remplacée par une plazza remplie d’eau de la Seine.

Posted by faraz at December 22, 2006 11:56 AM